La Draille de Fonfiole

 

« Qui n’a pas fait la draille de Fonfiole ne connait pas le Ventoux », … on le dénomme aussi  le sentier du « Vertige »… Même les associations de marche ne préfèrent pas y aller, car certaines précautions doivent être prises, … le terrain étant très accidenté, … et ça se comprend !!!
Une première reconnaissance, il y a quelques temps, vers la tête de la Grave, me permit de voir que le sentier n’était pas balisé, … il était parfois bien peu visible… alors je me mis à chercher une trace GPS,  le seul moyen d’être sur le chemin !!
Le site randogps.net avait une trace de randonnée qui comprenait la draille de Fonfiole, je la prenais. La trace : TRAVERSEE DU VENTOUX PAR LA DRAILLE ET LA FONTAINE DE FONFIOLE
Je chargeais l’application qui permet de lire la trace sur mon portable  le lecteur de trace RANDOGPS . Je fis quelques essais avec un circuit tout proche de chez moi en Normandie et j’étais prêt.

Par la suite, je sus que Mr Poirier utilisait cette trace mise sur Altituderando  ICI

Il fallait que je sois accompagné, car c’eut été imprudent de partir seul. Vincent et Nathalie eurent la gentillesse d’être à mes côtés.
La partie le plus impressionnante du sentier ne fait que 4 kms et sans beaucoup de dénivelé (400m), et,  quelle beauté !!!!
Je remercie Mr Poirier pour ces schémas photos menants à l’aven René Jean.

Sa page Facebook sur la draille de Fonfiole , ICI.

Ci-dessous est tracé notre parcours sur une carte IGN. le départ se fait à la fontaine de la Grave, on monte la combe du même nom, on suit la draille, on revient par la crête.
4/07/2020.

Parcours Fonfiole

Départ du sentier

Arrivé à 8h à la Fontaine de la Grave – Nous arrivons à 8h30 au début du sentier, sur la crête, confirmé par la trace GPS – C’est le seul dénivelé important qui sera réalisé.
10°C -Pas de vent – Ciel bleu !

Le départ du sentier

Traversée de la partie boisée

Le sentier est bien visible, et au départ la trace GPS nous y met dessus, et elle se révèle très précise.
9h13
 

A mi chemin, la partie boisée

Les bâtons de marche sont recommandés.
Le sol caillouteux est parfois bien glissant !!
9h26

Une idée de la pente.

C’est la combe à descendre sur une centaine de  mètres , pour contourner les Barres Rocheuses Coste Vieille et accéder à l’aven René Jean.
9h50

La combe à descendre.

Tracé d’accès à l’Aven René Jean

Photo aimablement transmise par Jacques Poirier, merci. 

Barres rocheuses Costes Vieilles

Le repère rouge

En haut à gauche de la photo, nous voyons la trace rouge qui indique l’endroit de la descente vers l’aven René Jean.
Jacques Poirrier : « … après 1km 600 depuis la Tète de la grave je vous ai placé un piquet rouge a gauche de la Draille il faut descendre 50m et ensuite longer sur la gauche la base des barres rocheuses de Coste Vieille sur 250m ! »
Nous n’irons pas , ce n’est que partie remise, cette première sortie se voulait être la découverte de ce sentier.
9h51

Tronc peint en rouge

Vers l’aven René Jean

Merci à Jacques Poirier pour cette photo.
Un jour, peut être, cela sera l’objet d’une sortie spécifique.
(Voir en fin d’article le commentaire sur l’Aven René Jean).

Vers l'aven René Jean
Vers l'aven René Jean

 Halte contemplative

C’est une succession de montées et descentes…. la vallée du Toulourenc est à notre droite.
Les petits méplats sont nombreux et permettent une petite halte contemplative.
9h59
 

10h et pause contemplation du paysage.

 Halte contemplative – Suite

La vallée du Toulourenc, la montagne de Lure et le Mercantour, au loin ! 
10h25

Tout le parcours est un belvédère

 Sous le col des Tempêtes

Chamois sous le col des Tempêtes.
Il est très aisé de les apercevoir si la marche est silencieuse, … un objectif au minimum de 300mm est nécessaire.
10h53

Chamois sous le col des Tempêtes

Combe de Fonfiole

Il fut un temps où une voiture pouvait être observée, … elle a ,depuis, été enlevée. C’est la combe la plus vertigineuse.
“L’épave automobile du 14 juillet 2013 est évacuée par hélicoptère en octobre 2018″ (Jacques Poirrier).
11h14

Combe de Fonfiole

 La Fontaine de Fonfiole

La Fontaine de Fonfiole nous indique la fin prochaine du sentier.
Un filet d’eau coule et me permet de remplir ma petite bouteille.
11h18

11h15 nous arrivons à la fontaine de Fonfiole

11h25

Vers le sommet

Il semble que nous sommes collés à la paroi, … la photo suivante permet de voir que le sentier est large, tout de même !!!

11h29

Il semble que nous sommes collés à la paroi,

Le sentier longeant la paroi rocheuse.

11h31

Le sentier longeant la paroi rocheuse.

L’observatoire apparait, nous voilà au sommet.

11h45

L'observatoire apparait, nous voilà au sommet.

Le retour se fait par la crête, en pente descente, après s’être restauré et pris un peu de repos face à cette vision qui laisse sans voix !

13h

Nous repartons par le GR4

Complément d’information sur l’Aven René Jean dont je parle dans cet article.
Le musée Requien est le musée d’histoire naturelle d’Avignon
, …

« Depuis 1997, le Muséum Requien entreprend, sous la direction scientifique d’Evelyne Crégut-Bonnoure, des fouilles paléontologiques dans un aven du flanc nord du Mont Ventoux : l’aven du René Jean.

Plusieurs dizaines de milliers de restes d’ours brun fossiles (Ursus arctos) ont été exhumés dont les ¾ appartiennent à de jeunes oursons.
Ce matériel est actuellement le plus riche d’Europe occidentale en nombre d’individus. Il est en dépôt au Muséum Requien à la suite d’une convention établie avec l’Etat et son représentant, l’Office national des Forêts, le site étant en forêt domaniale. »

Pour de plus amples informations et un dossier thématique sur l’ours brun du Ventoux suivez ce LIEN.

De toutes les randonnées que j’ai pu faire, c’est bien la plus spectaculaire, et je ne peux que la recommander à faire en petit groupe, avec des bâtons de marche, et avec prudence

A bientôt, pour la suite de mon activité photo, merci  !!!

 

5 Commentaires

  1. thierry souchet

    Très intéressant un sentier à faire à la retraite !
    Merci pour les photos et les nombreuses explications.

    Réponse
    • Gérard

      Bonjour Thierry,
      C’est avec plaisir que j’ai rédigé cet article, car pour moi, c’est le sentier “mythique” du Ventoux et le seul qui peut rappeler les sentiers alpins.
      Oui, .. fais le ! ..tu ne seras pas déçu.
      Bonne journée à toi et Alberte.
      Gérard

      La page du message

      Réponse
  2. Edith Gayot-Boudier

    Bonjour cher Gérard,
    Que dire… c’est splendide !
    Tes photos nous offrent une excellente vision de la beauté du lieu ; parfois même j’ai eu comme un vertige 😉
    Beauté vertigineuse !
    Très belles photos donc… tu as été gâté par une météo superbe qui donne ce bleu merveilleux face au gris minéral.
    Magnifique reportage qui ne manque pas de détails très intéressants et pointus comme tu sais faire !
    Merci pour ce partage Gérard

    Réponse
    • Gérard

      Bonsoir Edith,
      Ce sentier me trottait depuis bien longtemps dans la tête et me paraissait comme le plus étonnant du Ventoux. Je crois qu’il est diabolisé, à tort, et, si on l’aborde avec prudence, il nous réservera les panoramas les plus réjouissants !!!
      C’est fait… avec beaucoup de satisfaction.
      Merci de ton passage Edith.
      Gérard

      La page du message

      Réponse
  3. Edith Gayot-Boudier

    C’est moi qui te remercie, je prends toujours beaucoup de plaisir à me promener dans tes publications… 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This