Andalousie – En allant vers Grenade

Cet article regroupe les journées du 12 au 14 Mars 2018 .
J’étais  certain de  voir de très belles choses !!! .. la météo fut ma seule préoccupation, les spécialités culinaires me tentaient, mais sans plus.

Le beau temps était prévu jusqu’à Carthagène , seulement,  et puis après, cela devait se dégrader !! .. mais, peu importe ! 
Les vestiges de l’ancien port gréco-romain d’ Ampuriès fut la première étape… un régal pour les yeux , où les couleurs, de la mer, des pierres, des pins bordant le site, . sont en accord parfait !

Au loin, en voyant le  village perché d’Empúries , j’imaginais le flux des touristes l’ été, occupant tout le littoral , tout proche !

La civilisation grecque débarqua dans la péninsule ibérique, il y a plus de 2500 ans. Empúries devint ensuite une ville romaine et fut définitivement abandonnée au cours de la seconde moitié du IIIe siècle après .J.C.

Ampuriès – Un site archéologique en bord de mer

.. et le village d’ Empúries au loin.

La partie grecque

Ci dessous.
Le site romain est au delà. 

Xàtiva

Tarragone ne fut qu’une étape pour la nuit ( Hôtel Sant Jordi).
Tout au long du trajet, la route était  bordée par des champs d’orangers ou citronniers. Ce qui a fait naître en moi, une envie de jus d’orange , .. qui a une autre goût que celui de  nos jus en bouteille !!! .. à suivre!
Pour rejoindre Cartaghène, je passais par Xàtiva, où trône son château !! .. bâti sur une crête !!
Après une petite marche, ce fut le moment des beaux points de vue.
À l’époque musulmane, Xàtiva est connue par certains auteurs comme le berceau du papier en Europe .
C’ est aussi la ville natale des Borgia.

Carthagène

Ci-dessous: l’épicerie qui se trouvait face à l’hôtel (Hôtel Sercotel Carlos lll )… les fruits et légumes colorent agréablement l’étal !

Le port de Carthagène

A gauche : le plus grand yacht à voile privé du monde – Le sailing yacht A.

Musée  national d’Archéologie Subaquatique

Le port de Carthagène, c’ est aussi,  le musée  national d’Archéologie Subaquatique, .. où l’on voit beaucoup de reconstitutions, de techniques et méthodes d’ exploration des sites archéologiques sous marins.

Vue générale du port de Carthagène

Puis vint le départ pour Alméria.

Mais avant, il me fallait une vue du port, .. je trouvais la colline qui surplombait la ville !!
Le port militaire se situe au premier plan, on y voit deux bateaux gris. 

Vera

Rejoindre Almeria , en passant par Vera, le lieu de naissance de mon grand père paternel, telle était l’ étape du matin.
Tout au long du trajet, je remarquais une aridité plus marquée et l’ apparition des serres qui ne font pas la réputation d’ Alméria et sa région… ni même des produits qui y sont cultivés.
Je comprends  l’ardeur des Martinez à travailler la terre, comme des forçats, .. je les ai tous vus, attachés à leur lopin, pour en retirer le meilleur !!! Il fallait la soigner et s’en occuper, .. cette terre ingrate !
Je passais par Cuevas del Almanzora, .. et je  sûs par la suite que le “v” de Cuevas, en espagnol, se prononce “b”, … alors je me souvenais que mon grand père nous disait qu’il avait passé son enfance à “Cueba”, .. Donc il était né à Vera et avait passé son enfance à Cuevas !!!!!!! 

La place centrale de Vera – ci-dessous.
Le style mauresque est toujours sous-jacent.

Les arbres sont taillés pour servir de parasol !!

Mojáca

Je rejoignais la côte, énormément construite , bétonnée parfois, avec des constructions à l’abandon .. le village de Mojáca, tout en blanc, un peu à l’écart m’étonna !!!

Je terminai cette journée en longeant la côte, jusqu’ à Almeria.
La prochaine étape sera Grenade !!!  … à bientôt, pour la suite !! 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This