D’Alméria  à  Grenade

Le 15 mars 2018, j’arrivais à la ville emblématique de l’ Andalousie , .. GRENADE.
Le 16 mars, je visitais, la cathédrale de l’Incarnation, le monastère de San Jéronimo, la Chartreuse, je terminais la journée en prenant les meilleures vues de l’Alhambra avec, en fond, la Sierra Nevada, depuis le mirador San Cristobal.

Je reliais Grenade , en partant d’Alméria, par une route qui longe la Sierra Nevada, à flanc de montagne, cette région montagneuse a pour nom, les Alpujarras !!

Elle est parsemée par une série de villages, blancs, dont les maisons ont souvent le toit plat, l’ influence musulmane est bien présente, d’autant plus que ce fut la dernière région musulmane de la péninsule à être reconquise, en obligeant les habitants à se convertir au christianisme ou partir, .. En 1613, l’ Espagne est totalement chrétienne  , après le départ de 300 000 morisques (nom des musulmans ayant subis la conversion forcée .. et non intégrés, en fait).
Cette région rude a fait appel à toute l’ ingéniosité des maures pour irriguer, et faire rendre le meilleur à cette terre où on les avait cantonnés.

Lors de la reconquête par les Chrétiens, l’accord du 15 novembre 1491 assure une protection maximale aux musulmans de la ville de Grenade et du massif des Alpujarras . il sera respecté au moins pendant quelques dizaines d’année…. avant leur départ définitif en 1613.

Ces villages se situent entre 1000 et  1750 m, assurant une incontestable fraîcheur. La Sierra Nevada et ses cours d’eau , arrose toute cette région, en faisant, ainsi, une zone de pâturage.

La culture se fait en terrasse, car les vallées sont encaissées, les lopins sont petits, .. mais soignés, .. pas de friches !!!!!
Orangers,citronniers, oliviers, .. apportent leurs couleurs !


 Les Alpujarras

Ohanes est le premier village rencontré dans la partie un peu aride de la Sierra Nevada  de la province d’Alméria.
Il m’est facile de me mettre en hauteur, au niveau du cimetière. L’ église se détache de l’ ensemble blanc !

La Sierra Nevada – Le Mont Mulhacén

La Sierra Nevada et le mont Muhlacén, le pic le plus élevé d’Espagne, soit 3480 m, apparaît sur la gauche alors que je me dirigeais vers Calahora et sa forteresse.
Il fait froid, 3°C, .. mais quel plaisir de contempler cette succession de couleurs qui est couronnée par le mont qui brille tel un joyau !!!

Forteresse de la Calahorra

La plaine m’accueille, en m’offrant le spectacle de cerisiers en fleurs, alors qu’en arrière plan, la forteresse de la Calahorra se dresse sur une butte !
Son aspect extérieur est celui d’une construction mauresque qui a été remaniée en 1510, et l’ intérieur  a été construit  dans le  style Renaissance, une première en Espagne, à cette époque là !

Grenade – Cathédrale de l’Incarnation

Arrivé à Grenade je commençais sa visite par la Cathédrale de l’Incarnation .
L’intérieur, blanc, compense le peu d’ouvertures et par là, le manque de lumières.
La photo, ci-dessous, représente les voûtes d’une des cinq nefs.
C’est la  toute première église construite en style Renaissance en Espagne.

Cathédrale de l’Incarnation – L’Orgue Davila

La décoration me laisse pantois, deux orgues presque identiques se font face.
Le facteur Leonardo Fernandez Davila a construit l’orgue du côté de l’Évangile de 1744 à 1746 et celui de l’Épître de 1746 à 1749.

Cathédrale de l’Incarnation – Dôme
Capilla mayor

 La Capilla Mayor (Chapelle principale  et son dôme), est considérée comme l’une des plus belles chapelles d’Espagne!
Le dôme culmine à 40 m de hauteur.

Grenade – Le monastère San Jéronimo

Le Monatère de San Jeronimo fut le premier à être construit à Grenade (de 1504 à 1547, par Diego de Siloé) après la conquête de la ville par les chrétiens.  L’origine de sa fondation est bien antérieure.
Les patios sont souvent ( voire toujours) agrémentés d’ orangers aux fruits amers, les bigaradiers ! .. et, les fleurs ont un parfum puissant et tenace… agréable pour ma part.

L’intérieur du monastère, ci-dessous, la chapelle majeure:

La décoration riche (Renaissance) ,de son intérieur, avec des casetones,(caisson), et des groupes sculpturaux, est un chant de cygne de l’humanisme en Espagne.
L’ensemble iconographique a été fait pour mettre en valeur les grandeurs militaires et l’héroïsme du Grand Capitaine (Gonzalo Fernández de Córdoba, chef militaire des Rois Catholiques) , qui se trouve enterré dans la croisée du transept  á côté de son épouse, Doña Marie de Manrique (1635).

Au premier plan, le plafond est couvert d’anges musiciens.

Le retable baroque, ci-dessous, est sur huit niveaux, .. quelle luxuriance !!!

Saint Jérome

Le jeu d’ombre et lumière de ce saint, ci-dessous, m’a attiré, .. c’ est Saint Jérome, traducteur de la bible et docteur de l’Eglise.

Les anges musiciens, .. le Paradis ne peut se concevoir sans la musique des anges.
C’ est aussi, une source d’informations sur les instruments de cette époque là !! 

La Chartreuse de Grenade (Monastère de La Cartuja) 

La construction de cette chartreuse remonte au début du 16ième siècle.
Le patio intérieur, a inévitablement les orangers amers (bigaradiers) .. pour décoration !!
De l’un des angles du cloître, on peut observer la tour de l’église.

Plafond en stuc de la Chapelle Baroque.

chapelle del Sagrario

L’église abonde en décors de stucs baroques (1662) et en peintures.
Particulièrement saisissante la chapelle del Sagrario, c’est la photo ci-dessous, décorée par Francisco Hurtado Izquierdo (18ième siècle.), véritable chef-d’oeuvre du baroque espagnol.
La décoration comporte des stucs d’une blancheur éclatante,  des corniches qui se brisent à l’infini. La lumière vive qui se déverse des fenêtres ajoute des effets à ce décor éblouissant.

Plafond en stuc de la Sacristie.

L’Alhambra depuis le  mirador San Cristobal

 Il était 19h, et je me dirigeais vers le mirador San Cristobal où un point de vue était conseillé sur le Palais de l’Alhambra avec en fond, la Sierra Nevada.
Le temps, bien que couvert, me permit quelques prises, au soleil couchant… ce sont les deux photos ci-dessous.

 Ici, une vue englobant les remparts.

Cet article regroupe les  journées du 15 et 16/03/2018, … elles furent  bien remplies, avec de bonnes et longues marches, mais oh! combien récompensées !!!

Le prochain article sera consacré à l’Alhambra uniquement !!

Je joins une galerie de photos de ces deux journées là !! . .. cliquez sur le bouton ci-dessous, pour la voir, si vous le souhaitez.

Au prochain article et à bientôt!!!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This