Les fleurs du pierrier du Ventoux 

1/06/2019 – je décidais en cette fin de printemps, .. de regarder où je mettais les pieds, sur la crête du Ventoux, et d’observer plus spécialement ces fleurs minuscules qui poussent entre les pierres calcaires de la partie sommitale du Ventoux. 
Je prenais conscience de l’extrême variété de plantes, … je compléterai la galerie au bas de cet article, au gré des opportunités photographiques,  qui recensera une bonne partie des fleurs de ce pierrier. J’alternerai  fleur et paysage du pierrier.
Je me suis aidé d’un guide d’identification botanique: Flore du Ventoux – Bernard Girerd et Jacques Haurez – Les Éditions du Toulourenc -Esprit des lieux. Il recense 153 plantes, par couleurs, nombre de pétales.
Les pins à crochet savent pousser à l’horizontale, puisque le vent en a décidé ainsi !!! … c’est la photo ci-dessous.

Anthyllide des montagnes

Dans les pelouses pierreuses et dans la rocaille sur la totalité du massif.

Vent du nord ! ..pas de doute !!

 Le sommet est recouvert uniformément par un pierrier dû à l’action répétée du gel et du dégel qui a fait éclater le calcaire en lauses. Malgré cela, … la nature est coriace et des espèces savent y pousser ou s’adapter.

Alysse à feuilles en coin

Botaniquement c’est une des plantes les plus emblématiques du Ventoux, avec le pavot velu du Groenland (Jean Henri Fabre) – Elle se trouve uniquement sur la calotte sommitale (1700m) – Endémique du Ventoux

Les pins à crochet à l’assaut du sommet ?

Un désert ? .. et pourtant les petites fleurs sont à mes pieds ! 

Minuartie de Villars

Absente de autres massifs vauclusiens

Pin à crochet 

Petit mais bien accroché !! Au loin , les Alpes.

Androsace velue

Espèce alpine typique des éboulis, cantonnée dans la partie supérieure du Ventoux (1500m-1900m).

En bordure du sentier

 Pin à crochet taillé par les intempéries !

Raiponce délicate – Forme naine

30/07/2019 – Se trouve dans tous le massif du Ventoux, mais sur la crête elles sont petites et rampantes et sans tige.

Le col des tempêtes

30/07/2019 – En bas à droite, on devine la draille de Fontfiole qui chemine 100 m en dessous de la crête, .. une belle balade à faire !
A gauche, en haut le GR4 passe par l’ observatoire. Ce sentier peut être utilisé par les des véhicules chenillés pour approvisionner le personnel de l’observatoire au cas où la route serait non praticable, l’hiver.
La combe de Fontfiole part de ce col.

Campanule des Alpes

30/07/2019 – Plante naine des éboulis, avec de grosses fleurs (4cm maxi),

Bord du plateau du radôme militaire arasée depuis !

30/07/2019 – Le travail du gel et dégel est plus fort que la végétation !

Galéopsis à feuilles étroites

30/07/2019 – Assez commune dans les éboulis, elle se rencontre un peu partout dans le massif. Taille : 1 cm.

Vue vers l’Est

30/07/2019  – Ferrassières et le plateau d’AlbionLa montagne de Lure comporte aussi une calotte sommitale.,(au milieu en haut de la photo.).

Euphorbe de Loiseleur

30/07/2019 – Endémique du Ventoux – Sa souche ligneuse est incorporée dans les cailloux et fissures.

Pin à crochet – 1

30/05/2019 – Vivant ? .. oui !!! … après une bonne poussée du Mistral qui lui a dit de pousser à l’horizontale !!

Pavot orangé

30/07/2019- Jean Henri Fabre, entomologiste provençal, l’avait surnommé pavot “velu” du Groenland car cette même espèce se retrouve dans les régions arctiques. C’est la plante emblématique du Ventoux, par la passion que l’entomologiste lui apportait !! Elle est couramment dispersée sur le sommet à partir de 1500 m . Lors de sa floraison en Août, le pointillisme jaune saisit le sommet !!! 

Pin à crochet-2

30/05/2019 – Qu’il est dur de se relever, dans ce milieu !!!

Linaire des Alpes

30/07/2019 – A proximité du sommet du Ventoux, uniquement – Ses fleurs de type gueules de loup ont des couleurs contrastées.

 En galerie ci-dessous, vous pouvez accéder aux autres fleurs vues jusqu’à présent, … le “pavot du Groenland” fleurit en Août, et j’ai pu le prendre en photo, , ..L’étage subalpin, au dessus de 1500 m, présente plus de 100 espèces différentes, parmi les plus visibles, alors, il y aura une suite, puisqu’on en est à une trentaine, visibles en galerie !!!! 
A bientôt pour la suite !!  

9 Commentaires

  1. Edith Gayot-Boudier

    Fabuleux… j’aime quand le minéral devient un berceau floral… l’accord est total et parfait !
    Cela me renvoie à de belles randonnées effectuées dans les Alpes…

    Réponse
    • Gérard

      Bonsoir Edith,
      Tous ces cailloux ne manquent pas d’intérêt, … cela me change de voir au loin !!! J’attends la sortie du pavot “du groenland” nom donné par Jean Henri Fabre à un petit coquelicot, … c’est la star du sommet !!!
      Tu as du connaître les mêmes sensations dans les alpes !!
      Cailloux, pins à crochets, fleurs, chamois et bouquetins, loup ? … il y a à voir !!
      Bonne soirée Edith et merci de ton passage.?

      La page du message

      Réponse
  2. Edith Gayot-Boudier

    Oh que oui… des sensations d’émerveillement et de découvertes… un peu comme un enfant… et cela faisait grand bien !

    Réponse
  3. Yolande

    Hello Gérard
    Que de merveilles tu me fais découvrir.
    Photos et commentaires digne d(un vrai pro.
    Chapeau bas…. très très bas !!!!!

    Réponse
    • Gérard

      Bonsoir Yo,
      Merci de ton attention !!! C’est sympa !!
      Ce site que j’ai réalisé ( avec celui de ma fille), est mon petit “bébé”, j’y relaterai mes balades et y mettrai mes plus beaux clichés, .. j’ai du retard !! Et comme tu t’es inscrite à la newsletter tu recevras mes nouvelles balades ou informations !!
      Merci de tes encouragements et de ton passage !!
      Gérard

      Réponse
  4. Patricia Duhazé

    Que de jolies petites choses!!! Vraiment exceptionnelles et tu connais leurs noms. Merci Gérard pour le partage!

    Réponse
    • Gérard

      Merci pour ton attention Patricia !
      Avec l’âge on fait attention où l’on met nos pieds, … ça tombe bien !!.. il y a des fleurs !! (je rigole).
      Cette crête du Ventoux est une de mes balades favorites, … et, plus encore, maintenant, pour compléter cet article, au fil du temps.
      Je connais le nom grâce à un petit fascicule, bien fait, qui les répertorie, je le cite dans l’article.
      Merci de ton passage !!

      Réponse
  5. Yolande Cagnon

    ……elles paraissent tellement modestes toutes ces petites fleurs… on aurait presque l’impression qu’elles ont peur de vivre coincées, entre les pierres!!!

    Bien entendu…. attention ou tu mets les pieds !!!!

    Merci Gérard de nous les faire découvrir.

    Bonne journée

    Réponse
    • Gérard

      Bonjour Yo,
      Ces photos sont une manière d’ouvrir les yeux sur ce minuscule que l’on ignore par mégarde… alors que nous contemplons les grands horizons !
      Leur mode de survie est étonnant .. et elles laissent apparaître ce qu’elles ont de plus beau , .. leur fleur, pour se reproduire !!!!
      Merci de ton suivi, .. à plus pour la suite ,et bonne journée !
      Gérard

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This