Cordoue 

Cette fois aussi, je décidais de prendre un hôtel en dehors de la ville visitée, .. ce sera l’Hôtel Restaurant San Luis, à Almadovar del Rio a 20 kms du centre de Cordoue
J’y passe les journées des 19 et 20 mars 2018.

Le château d’Almodovar est surprenant, il domine la vallée du Guadalquivir , il surgit au milieu des champs d’olivier… En passant, je me souviens du lieu où je pourrais faire une photo , au soleil couchant, .. parmi les oliviers ! 

Arrivé l’après midi de bonne heure, (Cordoue n’est qu’à 1h30 de Séville), je pars aussitôt vers le parking le plus proche du centre ville.
Ce fut fait, .. le parking le plus proche est celui du “Centre Historique”, c’est son appellation, la Mosquée et la vieille ville ne sont qu’à 900 m ,  me dit le gardien !!! 
Par les petites ruelles bien fleuries,  je tiens à voir , de suite , cette Mosquée-Cathédrale, .. c’est ce premier repérage, qui apporte plus de sérénité dans la visite, pour la suite.

Je suis étonné par les préparatifs de la semaine Sainte (du 25 /03 au 1/04/2018), .. les rues sont décorées et les chemins de pénitence sont aménagés pour le public , il y a beaucoup d’estrades ! La couleur rouge, présente partout, est là  pour commémorer la Passion du Christ.
Durant tout ce voyage les préparatifs seront toujours très voyants et commentés !! J’imagine la ferveur de la foule qui doit se presser, chacun y trouvant sa propre justification

La Tour Clocher contenant le Minaret

Cette tour se visite (photo ci-dessous) , et on peut monter jusqu’à la terrasse qui se trouve au niveau 3, au dessus des cloches !! .. à faire demain ! 

La Tour Clocher Côté vieille ville

La vieille ville, le quartier de la Juderia (Quartier Juif), se trouvent à droite, et l’ accès se fait par de petites ruelles commerçantes, fleuries, .. ce sera l’ objet de la visite durant les  deux jours à venir.
Les lieux sont repérés.

La Mosquée-Cathédrale

Aborder la Mosquée et rentrer dans la ville par le Pont Romain, .. c’est ce que je fis, le lendemain.
Il constituait le moyen d’accès principal à la ville depuis le sud de la péninsule ibérique, c’était le seul moyen de traverser le Guadalquivir sans utiliser d’embarcation.
La Via Augusta, qui allait de Rome à Cadix, passait probablement par lui.
Des pluies constantes provoquaient un début de crue du Gadalquilvir (“Grand fleuve”, en arabe).

Photo ci-dessous, et de droite à gauche : la tour défensive de la Calahorra, le pont, puis la Porte du Pont qui est l’ entrée dans la Mosquée. Le pont a une portée de 331 mètres et se compose de 16 arcs.. en 2004, il fut converti en zone piétonne.

Les Abords de la Mosquée

Les abords ( le côté gauche sur la photo),  donnent l’ impression de longer la muraille d’une forteresse, .. les décorations rouges annoncent la Semaine Sainte.

La Mosquée Primitive

Dès l’entrée, (photo ci-dessous) nous pénétrons dans la mosquée primitive. d’Abderrahmane I (786-788).
La géométrie de cette  forêt d’arcs outrepassés, nous impressionne, .. Ces arcs offrent l’avantage de surélever la voûte, ce qui apporte de la finesse tout en assurant une rigidité à l’ ensemble ! … Les différents tremblements de terre dont celui de Lisbonne en 1755, ne l’ont en rien endommagée… ce qui n’a pas été le cas de la Tour Clocher (Minaret).

La Mosquée- Cathédrale

La visite se poursuit au travers des différentes extensions apportés par les émirs successifs , allant d’ Abderrahmane I (786) à Almanzor (994). .. pour arriver à la Cathédrale qui est insérée au centre de la mosquée.

La Cathédrale est bien là  !! Le Chœur

La construction de la cathédrale ou Capilla Réal au centre de la mosquée débuta en 1523, il  fallut 243 ans pour la terminer.

La nef axiale de la mosquée fut conservée, et,  la chapelle pourtant au centre ne cache jamais le Mihrab qui est la  niche qui indique la direction de la Mecque.

C’est une vision étonnante  de voir ce monument richement décoré  alliant les styles gothique, renaissance et baroque, submergée de lumière, alors que tout autour, la forêt de colonnes, faiblement éclairée est dans la plus totale sobriétée.
L’art gothique , l’art musulman, .. deux approches de mise en valeur d’une spiritualité.
Dans les galeries, au bas de l’article, je montre d’autres photos… les Chapelles, le Mihrab, ..

La Tour Clocher

La visite se poursuit, par l’ascension de cette tour qui suite à un tremblement de terre ,est construite en  englobant les vestiges de l’ancien minaret, on en en voit d’ailleurs, une partie lors de la visite.
Mais ce qui est le plus palpitant est la vue qui se dégage sur la Mosquée , avec, en son centre, la Cathédrale, .. on comprend !!
L’ascension au niveau 1 , permet d’avoir une vue sur la Cour des Orangers, qui servait aux ablutions, au cérémonial catholique maintenant.

Le sommet – Les cloches

Les niveaux 2 et 3 de la Tour Clocher, nous apportent une vue sur tous les alentours , la ville, et la Mosquée-Cathédrale dans sa totalité, ce n’est qu’ étonnement !
Cordoue à été un califat de 929 à 1031, Abd al-Rahmān III (912-961) a  restauré, à son profit le titre de calife, que ses ancêtres ont détenu à Damas, jusqu’en 750, et qu’ils ont perdu à la suite du coup d’État abbasside.
Un art califal typiquement Andalus nait dans de multiples domaines : architecture, littérature, ivoire, céramique… Cordoue devient  une référence, en Europe, sur tous ces points.

Le sommet – Vue d’ensemble

On voit bien cette implantation centrale de la Cathédrale, et,  le fait que l’édifice ait continué à vivre, sous la religion catholique , a permis son entretien jusqu’à maintenant ! 

La Juderia

 Se promener dans les rues du quartier blanc de La Judería de Cordoue, en plein centre historique de la ville, est un vrai plaisir où  l’art et l’architecture populaire sont bien présents.. on se croirait dans un vieux bourg du moyen-âge. La Ruelle des Fleurs, étroite et parsemée de pots de fleurs, spécialement de géraniums… est la ruelle incontournable !!! (La photo ci-dessous). 

Du sommet de la Calahorra

Située à l’opposé, de la Tour Clocher,  nous avons une vue, tout aussi intéressante, du Pont Romain et de la Mosquée-Cathédrale.
Cette tour qui défendait l’entrée du pont,  abrite le musée vivant d’Al-Andalus, de la fondation Paradigma Cordoba

Le Château d’Almodovar del Rio

Et comme décidé dès mon arrivée, .. je finissais ce périple par quelques photos de ce château , dans la localité où était l’hôtel ! Le soir tombant,  au milieu des oliviers, je trouvais mon point de vue !
Occupant une position stratégique, cet imposant château se dresse sur une colline qui domine les grandes étendues de la campagne de Cordoue. Le château se compose de deux enceintes et de huit tours de tailles différentes.
Le Guadalquivir coule à ses pieds.

Il est temps, maintenant,  de se diriger vers la dernière étape de ce périple, Tolède.
J’abordais cette dernière découverte, perplexe, car étant, en dehors de l’Andalousie, j’ y voyais un intérêt moindre… à suivre !!

Les galeries suivantes reprennent la visite dans le même ordre.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This